Pèlerinage du CIIR à Rome du 24 au 28 février: LE COMPTE-RENDU

Visite-pèlerinage à Rome du comité du CIIR

(Conférence Internationale Interconfessionnelle des Religieux/ses)

du 24 au 28 février 2014

LIRE L’ARTICLE ET VOIR LES PHOTOS: ROME 2014 CR

Les participants : le P. Nicolas Stebbing (Anglican), de la Communauté de la Résurrection à Mirfield (GB), le P. George Guiver, supérieur de cette même communauté, sœur Mirjam (luthérienne) de la Christusbruderschaft de Selbitz (All.), sœur Silvia des Diaconesses de Riehen (Réformée, Suisse allemande), sœur Paula OSB de Bouzy (catholique française), P. Christofor Panaitescu (Orthodoxe Roumain, vivant en Tchèquie et le P. Jean Geysens OSB de Chèvetogne (Belge).

  1. Bernard Sawicki, abbé émérite de Tyniec maintenant à Saint Anselme, avait organisé la plupart de nos rencontres.

 

Voici comment P. Nicolas expliquait le but de notre démarche à Rome : le CIR a une expérience de plusieurs décennies de rencontres et d’amitié entre religieux de différentes Eglises. Lors des congrès qui ont lieu tous les deux ans nous célébrons l’unité en Christ que nous avons déjà de par notre baptême et notre ‘vie consacrée’, le moment ne serait-il pas venu de faire un pas de plus sur le chemin de l’unité (visible) des disciples du Christ ? Notre spécificité n’est pas d’être un groupe de recherche théologique (sans exclure cette dimension) mais de nouer des contacts et des liens entre personnes qui vivent substantiellement la même vie de prière, de communion fraternelle et de service, dans l’obéissance, le célibat, la pauvreté. Déjà en Allemagne et en Suisse il y a des collaborations étroites entre communautés religieuses catholiques et protestantes, dans le domaine de la formation, de l’économie et lors de rencontres de responsables au sein d’une famille spirituelle (franciscaine ou bénédictine, par exemple). Sœur Mirjam, (de la communauté évangélique luthérienne de Selbitz qui a une forte empreinte franciscaine) a été invitée chez des Franciscaines catholiques ; et Sr Doris, responsable des Diaconesses de Riehen, a séjourné chez des Bénédictines en Suisse et elle s’inspire de la Règle de saint Benoît pour ses enseignements.

Une action commune plus forte serait un signe prophétique pour nos Eglises.

lire la suite : ROME 2014 CR